2020, année la plus chaude depuis l’ère préindustrielle

Le réchauffement climatique est déjà au-dessus des prévisions de l’accord de Paris Photo: © Stéphane Gallay,

L’année 2020 est officiellement l’année la plus chaude selon un communiqué du service européen Copernicus sur le changement climatique (C3S) publié vendredi 8 janvier.

En France, la température moyenne a atteint 14 °C cette année.

Le réchauffement climatique s’accélère en France

Le échauffement climatique s’accélère dans notre pays. Ainsi, depuis 1900, neuf des dix années les plus chaudes ont été enregistrées au XXIe siècle. Dont 7 au cours de la dernière décennie.

A l’échelle de la planète, l’année 2020 se situe ainsi à 1,25 °C au-dessus de la période préindustrielle (1850 – 1900). Ce qui était déjà le cas en 2016.

Mais en réalité, la situation est encore plus préoccupante qu’en 2016. Il y a quatre ans, l’épisode El Niño, phénomène océanique naturel, était pour partie responsable de la hausse des températures. De 0,1 à 0,2 °C selon l’Organisation météo mondiale (OMM). Autrement dit, sans ce phénomène naturel, 2020 devancerait 2016 au palmarès des années les plus chaudes.

Ce réchauffement dépasse ainsi les objectifs de l’accord de Paris.

De surcroît, Il n’est pas uniforme. Dans l’Arctique, les températures enregistrées en 2020 ont dépassé de 6 °C la moyenne de référence.

En Sibérie, l’année a également été marquée par de gigantesques feux de forêts feux de forêts qui ont libéré 244 mégatonnes de CO2, soit un tiers de plus qu’en 2019.

la COP26, qui se tiendra en novembre 2021 à Glasgow, devrait inciter les états à rehausser leurs ambitions climatiques et à prendre de nouveaux engagements.