L’affaire du siècle en passe de faire condamner l’État

Il y a deux ans, quatre ONG environnementales – Greenpeace, Notre Affaire à tous, la Fondation Nicolas Hulot et Oxfam – attaquaient en justice l’État français pour inaction climatique. L’affaire venait devant le tribunal administratif jeudi 14 janvier.

La procédure est essentiellement écrite. Un magistrat est chargé d’analyser le litige et de rechercher une solution. En l’occurrence, celle-ci a proposé au tribunal de reconnaître la « carence fautive de l’État » , estimant que :

« Il y a bien une faute de l’État à n’avoir pas respecté sa trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre ».

 Ces conclusions  constituent plutôt un signal positif pour les associations qui souhaitent, à travers ce procès, inaugurer une justice climatique.

La pétition en ligne lancée par ces dernières pour appuyer leur action en justice, l’Affaire du siècle a déjà été signée par 2,3 millions de personnes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


douze − quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.