Cultures OGM : l’Europe n’arrive pas à se mettre d’accord sur une interdiction

Les États de l’Union européenne ne sont pas parvenus à se mettre d’accord, lundi 27 mars, sur le renouvellement du permis du maïs MON810 de Monsanto, la seule plante transgénique aujourd’hui cultivée sur le sol européen et l’autorisation à la culture de deux nouveaux maïs génétiquement modifiés, le TC1507 de DuPont Pioneer et le Bt11 de Syngenta. 17 pays de l’UE, au premier rang desquels la France, ont interdit la culture de plantes transgéniques. Mais cela n’a pas suffi pour que se constitue une majorité qualifiée (vote de 55 % des États membres représentant 65 % de la population) qui aurait pu interdire ces cultures. La décision est maintenant entre les mains de la Commission.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*