Decaux et les vélib’, c’est fini

Coup dur pour le groupe JCDecaux, opérateur du vélib depuis son lancement en 2007. Son offre pour le renouvellement du marché, pourtant formulée en liaison avec la RATP et la SNCF, a été écartée au  profit de celle déposée par le  groupement Smoove. La commission d’appel d’offres du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole a en effet préféré cette PME de Montpellier. Ce choix doit cependant être entériné à la mi-avril par le Syndicat Vélib’ Métropole, qui fédère Paris et les communes de banlieue. Le marché Vélib’2″, entrera en vigueur en janvier 2018, pour 15 ans.

Le groupe JCDecaux,  estime que l’écart entre les deux offres

« se fonde sur un dumping social, avec une proposition excluant la reprise de l’ensemble des personnels et reposant sur de nouvelles équipes inexpérimentées, moins nombreuses et à des conditions sociales et salariales dégradées ».

Vélib’, emploie 315 personnes et compte plus de 300.000 abonnés de longue durée. Depuis son lancement, il comptabilise  300 millions de locations.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*