EDF échange Fessenheim contre Flamanville

EDF a obtenu le 24 mars, l’autorisation de poursuivre la construction de son réacteur nucléaire de 3e génération, dit EPR, à Flamanville (Manche). Le délai de construction est maintenant repoussé à 2020 au lieu de 2017. Il y a quelques mois encore, EDF affirmait que ’EPR serait raccordé au réseau à la fin 2018…

Lancé en 2007, le chantier a pris plus de six ans de retard et son coût a été multiplié par trois. Un autre prototype est en chantier en Finlande depuis 2005 et connait les mêmes aléas.

EDF avait fait de l’obtention de cette autorisation une des conditions à la fermeture de la centrale de Fesssenheim.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


12 + 4 =