Calotte du Groenland: le point de non-retour atteint

C’est le Centre de recherche sur le climat de l’université d’État de l’Ohio qui l’affirme : la calotte du Groenland a atteint le point de non-retour. Les chutes de neige ne parviennent plus à compenser la fonte de la glace.

Le phénomène a été observé à partir de l’année 2000. La calotte, qui s’étend sur 1,7 million de kilomètres carrés perd 500 milliards de tonnes de glace chaque année. Et les chutes de neige ne compensent cette perte qu’à hauteur de 450 milliards de tonnes.

Menace sur les terres émergées

Ce constat a été établi par les scientifiques à partir du suivi de 230 glaciers sur une durée de 40 ans.

Cette diminution de la masse glaciaire entraîne une montée des eaux qui pourrait atteindre 10 à 12 cm d’ici 2 100.

On estime que la fonte totale de la calotte glaciaire du Groenland provoquerait une élévation du niveau des océans qui pourrait atteindre les sept mètres.