L’incroyable histoire de la bouteille de lait écologique qui n’est pas recyclable

Le plastique utilisé, le PEP opaque, bloque la filière

Les industriels de l'emballage font de plus en plus appel à un plastique qui n'est pas recyclable et qui contrarie le traitement des plastiques ordinaires. Enquête sur le PET opaque, un perturbateur dont on n'a pas fini de parler.

Elle trône sur la table du petit-déjeuner dans sa robe blanche agrémentée de couleurs pimpantes qui rappellent la campagne, la ferme, les vaches… C’est la bouteille de lait, si pratique d’ailleurs depuis qu’il n’y a plus à déchirer un opercule d’aluminium pour verser le liquide. Plus légère, son plastique, naguère un peu terne, brille de mille feux. Comme un appel de la nature, de bon matin. Seulement voilà, cette bouteille a toutes les chances de ne pas être recyclable.

Eh oui, de plus en plus souvent, c’est à tort qu’on la jette . . .


 

Cet article est réservé aux abonnés. Nous vous offrons cinq jours d'abonnement gratuit à Horizon Durable, sans engagement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à votre compte pour continuer la lecture