Macron : ses 9 engagements immédiats sur l’environnement

Si l'écologie a été le parent pauvre de la campagne pour le second tour, le nouveau président de la République a cependant égrené quelques engagements au  cours des derniers mois. Ils s'inscrivent dans la continuité du précédent quinquennat. Aucun projet de loi n'est prévu pour accélérer la transition énergétique ou ralentir le réchauffement climatique. Revue de détail des meures qui devraient commencer à entrer en application dans les prochaines semaines.

  1. Le ministère de l’environnement devient un ministère d’État. Le titulaire du portefeuille pourra donc organiser des réunions interministérielles, prérogative qui, normalement, est du ressort du seul Premier ministre.
  2. Lancement du Grenelle de l’alimentation réunissant les industriels, les associations, les professionnels de la sant . . .

     

    Cet article est réservé aux abonnés. Vous pouvez vous abonner en cliquant sur ce lien.

    Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à votre compte pour continuer la lecture