Pas d'image
Transes politiques express

Le groupe écologiste de l’Assemblée disparaît

Écologie démocratie solidarité (EDS), c’est fini. Le groupe parlementaire écologiste, constitué il y a cinq mois autour d’un noyau de députés en rupture de ban avec La République en marche, n’a pas survécu au départ d’une de ses membres, la députée du Nord Jennifer de Temmerman. Trois députés perdus en cinq mois En rejoignant le groupe parlementaire Libertés et territoires, Jennifer de Temmerman a fait [lire la suite de l'article]

Pas d'image
Transes politiques express

Allongement du délai pour l’IVG : le gouvernement embarrassé

Pour nouveau qu’il soit, le groupe parlementaire Écologie démocratie solidarité (EDS) est loin d’être novice en politique. À l’occasion de sa niche parlementaire, jeudi 8 octobre, il va contraindre l’hémicycle à se positionner sur l’allongement du délai pour avorter. Un sujet inflammable. La députée EDS Albane Gaillot va défendre une proposition de loi qui porte de 12 à 14 semaines le délai légal pour accéder à [lire la suite de l'article]

Politique

Scission chez les macronistes : 17 députés se mettent au vert

Le label écologie est sans doute la chose la mieux partagée par les temps qui courent. Le nouveau groupe parlementaire qui s’est constitué mardi autour de Matthieu Orphelin député du Maine– et-Loire et Paula Forteza, députée des Français de l’étranger ne fait pas exception à la règle. Baptisé Écologie, démocratie, solidarité (EDS), il rassemble 17 députés, pour l’essentiel des déçus du macronisme. Macronistes déçus À [lire la suite de l'article]