Pas d'image
Pendant ce temps

Logement : Emmanuel Macron veut abaisser les normes environnementales

12 septembre 2017 Serge Faubert

En déplacement à Toulouse, lundi 11 septembre, Emmanuel Macron a présenté les axes de sa réforme du logement. Dans le parc libre, le président de la République veut « libérer » la construction grâce à « une réduction des exigences des normes environnementales et sociales » afin d’entraîner « une production massive » de logements neufs en quelques années. Selon le chef de l’État, « Notre pays [lire la suite de l'article]

Pas d'image
Pendant ce temps

Un projet de pacte mondial de l’environnement bientôt présenté à l’ONU

26 juin 2017 Serge Faubert

Rédigé par  80 juristes français et étrangers, un avant-projet de Pacte mondial de l’environnement a été remis samedi au président de la République. L’ancien secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon et l’acteur Arnold Schwarzenegger avaient fait le déplacement pour la circonstance. Fort de 26 articles, le document synthétise la plupart des principes qui structurent le droit international en matière d’environnement. [lire la suite de l'article]

Ça avance

Climat : les ONG mettent Macron au pied du mur

21 juin 2017 Serge Faubert

« Quand on a un Macron qui dit ‘Je veux y aller ‘on dit Banco ! » La formule est de Benoît Hartmann, le directeur général du CLER. Avec six autres représentant d’ONG, il détaillait mardi 20 juin devant la presse la feuille de route sur le climat que le Réseau Action climat (RAC) – rassemblant 23 associations – vient de remettre au gouvernement. [lire la suite de l'article]

Macron ressuscite la taxe Tobin
Ça avance

Miracle à l’Elysée : Macron ressuscite la taxe Tobin

7 juin 2017 Serge Faubert

Ce mardi 6 juin, une table ronde s’est tenue à l’Élysée réunissant le président de la République, les principales ONG environnementales (Réseau Action Climat, Oxfam France, France Nature Environnement, Greenpeace France, Cler…) Nicolas Hulot, Jean-Yves le Drian (Europe et Affaires étrangères) et Frédérique Vidal (Recherche ). À la clé, l’annonce d’un « programme de travail » sur l’environnement dont le détail sera [lire la suite de l'article]

Pas d'image
Pendant ce temps

Huit ONG réclament un ministère de l’environnement élargi

10 mai 2017 Julien Lescurial

Dans une lettre ouverte adressée au nouveau président de la République, huit ONG ( WWF,  Fondation Hulot, France Nature Environnement, Les Amis de la Terre, Réseau Action Climat, LPO, Humanité et Biodiversité, et Surfrider)  réclament que la place et les attributions du ministère de l’environnement soient maintenues : « La pertinence d’un grand ministère, avec à sa tête un ministre d’Etat, [lire la suite de l'article]

Ça avance

Macron : ses 9 engagements immédiats sur l’environnement

9 mai 2017 Serge Faubert

Si l’écologie a été le parent pauvre de la campagne pour le second tour, le nouveau président de la République a cependant égrené quelques engagements au  cours des derniers mois. Ils s’inscrivent dans la continuité du précédent quinquennat. Aucun projet de loi n’est prévu pour accélérer la transition énergétique ou ralentir le réchauffement climatique. Revue de détail des meures qui [lire la suite de l'article]

Parti pris

Nicolas Hulot est en colère, nous aussi!

19 avril 2017 Serge Faubert

C’est une saine colère qui s’est emparée de Nicolas Hulot, mercredi 19 avril, dans les studios de RTL. La radio périphérique organisait sa première « journée des solutions » et avait invité pour la circonstance le président de la fondation éponyme. Interrogé sur l’absence de l’écologie lors des débats de la présidentielle, celui qui avait un temps ambitionné d’être le candidat des [lire la suite de l'article]

Pas content

Présidentielle : quel que soit le vainqueur, on a du souci à se faire pour l’environnement

2 avril 2017 Serge Faubert

Fillon, Le Pen, Macron. Selon toute vraisemblance, deux de ces trois noms seront au second tour de l’élection présidentielle*. Et quel que soit le vainqueur, les défenseurs de l’environnement et du développement durable auront de bonnes raisons d’être insatisfaits, voire mécontents. Car aucun de ces trois candidats ne répond complètement à ce que l’on pourrait considérer comme le socle minimum [lire la suite de l'article]