Économie

Volet écologique du plan de relance : ça reste insuffisant

30 milliards en faveur de la transition écologique. Pour Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, c’est « un pas de géant pour la transition écologique de la France. » Certes, ce n’est pas rien. Mais est-ce vraiment suffisant ? En consacrant près d’un tiers des 100 milliards du plan de relance aux solutions vertes, le gouvernement opère incontestablement ce qu’il appelle lui-même un « verdissement de l’économie ». [lire la suite de l'article]

Climat

Présidentielle : quel que soit le vainqueur, on a du souci à se faire pour l’environnement

Fillon, Le Pen, Macron. Selon toute vraisemblance, deux de ces trois noms seront au second tour de l’élection présidentielle*. Et quel que soit le vainqueur, les défenseurs de l’environnement et du développement durable auront de bonnes raisons d’être insatisfaits, voire mécontents. Car aucun de ces trois candidats ne répond complètement à ce que l’on pourrait considérer comme le socle minimum du développement durable. Certes, il [lire la suite de l'article]