Économie

Volet écologique du plan de relance : ça reste insuffisant

30 milliards en faveur de la transition écologique. Pour Barbara Pompili, la ministre de la Transition écologique, c’est « un pas de géant pour la transition écologique de la France. » Certes, ce n’est pas rien. Mais est-ce vraiment suffisant ? En consacrant près d’un tiers des 100 milliards du plan de relance aux solutions vertes, le gouvernement opère incontestablement ce qu’il appelle lui-même un « verdissement de l’économie ». [lire la suite de l'article]