Pas d'image
Sur le radar

Le gouvernement a un faible pour le vison

Mardi prochain, l’Assemblée examinera la proposition de loi visant à lutter contre la maltraitance animale. Ce texte prévoyait dans son article 15 la disparition des élevages de visons cinq ans après la promulgation de la loi. Mercredi, la commission des affaires économiques avait ramené cette interdiction à 2023. Au grand mécontentement du gouvernement, puisque celui-ci a déposé un amendement, en plein week-end, pour reporter le délai [lire la suite de l'article]

Biodiversité

Un référendum sur l’environnement aux allures de plébiscite

Et maintenant, le référendum ! C’est la dernière promesse du chef de l’État. Lundi 14 décembre, Emmanuel Macron a annoncé aux 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat qu’il soumettrait à référendum l’intégration de la préservation de l’environnement et de la biodiversité dans l’article 1er de la Constitution. Il serait ainsi rajouté la phrase suivante : « la République garantit la préservation de la biodiversité, de l’environnement et [lire la suite de l'article]

Pas d'image
Transes politiques express

Le groupe écologiste de l’Assemblée disparaît

Écologie démocratie solidarité (EDS), c’est fini. Le groupe parlementaire écologiste, constitué il y a cinq mois autour d’un noyau de députés en rupture de ban avec La République en marche, n’a pas survécu au départ d’une de ses membres, la députée du Nord Jennifer de Temmerman. Trois députés perdus en cinq mois En rejoignant le groupe parlementaire Libertés et territoires, Jennifer de Temmerman a fait [lire la suite de l'article]

Politique

Scission chez les macronistes : 17 députés se mettent au vert

Le label écologie est sans doute la chose la mieux partagée par les temps qui courent. Le nouveau groupe parlementaire qui s’est constitué mardi autour de Matthieu Orphelin député du Maine– et-Loire et Paula Forteza, députée des Français de l’étranger ne fait pas exception à la règle. Baptisé Écologie, démocratie, solidarité (EDS), il rassemble 17 députés, pour l’essentiel des déçus du macronisme. Macronistes déçus À [lire la suite de l'article]

Politique

Le nouveau catéchisme de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot est de retour. Quinze mois après avoir quitté avec fracas le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’ancien animateur de télé s’empare à nouveau de la scène médiatique. Tribune dans le Monde, longue interview en direct sur Brut, le média diffusé en live sur les réseaux sociaux, sur France Inter, entretien dans le Monde… Bref, un plan média musclé pour promouvoir les [lire la suite de l'article]

Économie

Air France : des engagements environnementaux très flous

Air France va-t-elle réduire ses vols intérieurs  ? C’est ce qu’a laissé entendre Bruno Le Maire, le ministre des Finances,  le 29 avril à l’Assemblée nationale. « Nous voulons qu’Air France réduise de 50% son volume d’émission de CO2 sur ses vols en France métropolitaine d’ici 2024. Dès lors qu’il y a une alternative ferroviaire à des vols intérieurs avec une durée de moins de [lire la suite de l'article]

Économie

20 milliards sans contreparties pour les pollueurs

Une quarantaine de députés voulaient conditionner les aides économiques accordées aux grands groupes au respect de la réglementation environnementale. Le gouvernement et la majorité s’y sont opposés. Avec l’adoption en première lecture à l’Assemblée du projet de loi de finances rectificative, le gouvernement va bientôt disposer de 20 milliards d’euros pour venir en aide aux grands groupes mis en difficulté par le confinement. Officiellement, il [lire la suite de l'article]