Climat

Réchauffement climatique : l’État condamné pour « carences fautives »

C’est une décision historique. Pour la première fois, mercredi 3 février, la justice a condamné l’État pour s’être montré incapable de tenir ses engagements sur la réduction des gaz à effet de serre (GES) pour la période 2015-2018. À l’origine de cette décision, un recours déposé en mars 2019 devant le tribunal administratif de Paris par quatre associations : Notre affaire à tous, Greenpeace, Oxfam et la Fondation [lire la suite de l'article]

Pas d'image
Sur le radar

L’affaire du siècle en passe de faire condamner l’État

Il y a deux ans, quatre ONG environnementales – Greenpeace, Notre Affaire à tous, la Fondation Nicolas Hulot et Oxfam – attaquaient en justice l’État français pour inaction climatique. L’affaire venait devant le tribunal administratif jeudi 14 janvier. La procédure est essentiellement écrite. Un magistrat est chargé d’analyser le litige et de rechercher une solution. En l’occurrence, celle-ci a proposé au tribunal de reconnaître la « carence fautive [lire la suite de l'article]