Le triangle de Gonesse va-t-il devenir la prochaine Zone à défendre ? (reportage vidéo)

1500 personnes ont défilé à Gonesse à l’appel du Collectif pour le triangle de Gonesse (CPTG) pour protester contre le projet de création d’un gigantesque complexe commercial et de loisirs porté par le groupe Auchan allié à un investisseur chinois, Dalian Wanda. La mobilisation avait reçu le soutien de France nature environnement, Les Amis de la terre, Attac, Biocoop et le réseau des Amap. Le syndicat Solidaire et la section CGT d’Ile-de-France étaient également présents..

Baptisée Europacity,  la future infrastructure, d’un coût de 3,1 milliards – auxquels viendra s’ajouter 1 milliard de fonds publics – devrait ouvrir ses portes en 2024. Une gare reliée au réseau du Grand Paris express desservira le complexe. Selon les propres mots de ses promoteurs, il s’agit du « plus important projet privé de loisirs, culture, commerce et divertissement en Europe« . Le projet est soutenu par la région Ile-de-France et l’État.

Pour réaliser cet ensemble, 700 hectares de terres agricoles, parmi les meilleures d’Ile-de-France, seront sacrifiées. La rentabilité du complexe suscite bien des interrogations, puisque plusieurs zones commerciales  existent déjà à proximité du lieu retenu pour le futur complexe (ainsi Paris Nord 2). En revanche, le petit commerce, lui, ne pourra soutenir la concurrence avec la grande distribution.

Sur le plan environnemental, la disparition de ces terres qui se situent en zone humide pourrait entraîner une élévation de la température dans la capitale. L’augmentation de la température avoisinerait les 2°.

Les organisateurs de la manifestation ont annoncé que le Collectif pour le triangle de Gonesse sera l’invité d’honneur d’honneur du rassemblement annuel qui se tiendra sur la « zone à défendre » (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes, les 8 et 9 juillet. Dans le cortège, plusieurs banderoles rappelaient la similitude des mobilisations.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*